Notice: Undefined index: category in /var/www/vhosts/fishindesign.com/httpdocs/fishindesign/cache/smarty/compile/43/fd/24/43fd2479183bed1943f801114830ea5f2c8e614d.file.header.tpl.php on line 281

Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/vhosts/fishindesign.com/httpdocs/fishindesign/cache/smarty/compile/43/fd/24/43fd2479183bed1943f801114830ea5f2c8e614d.file.header.tpl.php on line 281

Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/vhosts/fishindesign.com/httpdocs/fishindesign/cache/smarty/compile/43/fd/24/43fd2479183bed1943f801114830ea5f2c8e614d.file.header.tpl.php on line 281

Un bateau amorceur, c'est avant tout un bateau radiocommandé, il faut donc s'intéresser au monde du modélisme pour comprendre sa fabrication et son fonctionnement. Sa construction suivra toujours le même schéma :

- une coque
- une transmission radio-fréquence (couple émetteur / récepteur)
- une alimentation électrique à courant continu
- un système de propulsion
- un système d'amorçage et de largage de le ligne de pêche.

telecommande-modelisme-rc-bateau-amorceur
Télécommande ou émetteur


Commençons par quelques explications nécessaires sur le modélisme radiocommandé et ses grands principes.

Il s'agit donc de contrôler un objet à distance, via un émetteur aussi appelé télécommande. L'objet en question va recevoir les ordres envoyés par la télécommande et va ainsi exécuter différentes actions. Les "ordres" sont reçus et traduit par un système appelé récepteur.

La base de tout système radiocommandé, c'est donc le couple émetteur / récepteur.

recepteur-telecommande-modelisme-rc
Récepteur


Le câblage est l'autre clé du modélisme. En effet, pour exécuter les actions demandées, les composants de l'objet radiocommandé doivent être liés au récepteur.

Le couple émetteur / récepteur possède différents canaux ou voies, généralement de 1 à 9, qui permettent donc de 1 à 9 action différentes. Il existe aussi des possibilités d'augmenter le nombre de canaux, vie des émetteurs programmables.


Chaque composant est donc relié à un canal (pour faire très simple, les prises sur le récepteur), et une commande de l'émetteur contrôle un canal.

L'émetteur envoie les ordres d'action (mouvement, ouverture d'une trappe, allumage des lumières...) au récepteur qui via un signal électrique modulé (signal PWM pour "pulse with modulation").


Ainsi, câbler un moteur directement à un récepteur ne donnera aucun résultat! Il est nécessaire d'avoir un lien entre le récepteur et un composant, un lien qui sera un traducteur du signal PWM. Pour les moteurs, il faudra ajouter un contrôleur ou variateur de vitesse, qui convertira le signal PWM en courant électrique. Les servomoteurs possèdent un convertisseur de signal interne permetant leur cablage directement sur le récepteur.

Ces dispositifs "traducteurs", raccordés au récepteur, sont tous capables d'interpréter le signal PWM pour le convertir en courant continu et ainsi engendrer l'action désirée.


Nous reviendrons sur ces notions un peu plus loin dans cette partie didactique.


Concernant la transmission de l'ordre entre l'émetteur et le récepteur, nous touchons ici au monde de la radiofréquence. Un monde normé et légiféré que nous traiterons également plus loin.
 

Les prises pour la connexion des composants au récepteur sont dénommées prises JR ou encore prises servo (servomoteur). Vous retrouverez un tableau récapitulatif des différentes prises les plus utilisées en modélisme à la fin de cette partie.

Notre objet, pour exécuter les actions / mouvements, doit être alimenté en énergie. Le plus souvent, c'est l'énergie électrique qui est choisie, mais on retrouve aussi parfois une énergie de type carburant combustible. Cette dernière est essentiellement utilisés pour les modèles haute performance, notamment pour les voitures / avions / bateaux de compétition, et l'électricité est finalement largement plus répandue, via l'utilisation de batteries.


En restant sur cette notion d'électricité, c'est par ce moyen que fonctionne l'émetteur mais aussi le récepteur des systèmes RC.


Il est intéressant de comprendre qu'à l'intérieur d'un objet radiocommandé, nous pouvons donc rencontrer une double alimentation :
- la première, utilisée pour faire fonctionner / actionner l'objet
- la seconde pour alimenter le récepteur.

Il existe une possibilité de se passer de cette seconde alimentation, via le système "BEC", pour "Battery Eliminator Circuit". C'est un système qui permet d'alimenter directement le récepteur RC via un des composants branché par sa prise JR, généralement un variateur de vitesse. Ainsi, le récepteur est alimenté par l'alimentation principale, avec un voltage généralement régulé entre 5 et 6 Volts.

Pour tous les termes techniques, n'oubliez pas de consultez notre GLOSSAIRE.

Egalement notre fiche pratique pour les prises et les câbles utilisées en modélisme radiocommandé!

Enfin, s'il vous reste des questions à la fin de cette lecture, n'hésitez pas à nous envoyer un message par email ou directement sur notre page Facebook. Nous sommes là pour vous aider!


Voilà, vous êtes au point sur le modélisme? Alors entrons sans plus attendre dans le monde des bateaux amorceur!



Notice: Undefined index: logo in /var/www/vhosts/fishindesign.com/httpdocs/fishindesign/cache/smarty/compile/1f/af/9b/1faf9bb6c668fb4bdbe0f1116af9a43fea2679f9.file.global.tpl.php on line 69

Notice: Trying to get property of non-object in /var/www/vhosts/fishindesign.com/httpdocs/fishindesign/cache/smarty/compile/1f/af/9b/1faf9bb6c668fb4bdbe0f1116af9a43fea2679f9.file.global.tpl.php on line 69